18/04/2004
Le Japon est le pays que j'aimerais le plus visiter au Monde

Je suis tombé dedans quand j'étais petit, par la petite porte, celle des dessins animés.
Je n'ai senti ma passion pour le pays que plus tard, lors d'un exposé que je devais faire au Collège sur le Japon. J'ai découvert tout un univers en faisant ce travail, j'ai aussi balayé beaucoup de préjugés que la plupart des gens ont sur le Pays du Soleil levant.
C'est encore plus tard, en lisant les "Chroniques japonaises" de Nicolas Bouvier, que je me suis intéressé aux détails de la vie des japonais : le raffinement dans les relations avec les autres, l'architecture, l'aménagement intérieur et la décoration de l'habitat. Dans tous ces domaines, le Japon a codifié avec une précision extrême ce qui doit être et ne doit pas être fait, c'est ce qui le rend si hermétique.
Le livre de Bouvier est le récit de son voyage au Japon, de son arrivée en 1964 à son départ en 1966. Il entrecoupe son récit de références à la mythologie nippone et aux évènements qui ont façonnés le pays. Ce qui marque le plus c'est son constat d'incompréhension entre deux civilisations, deux mondes qui n'ont rien en commun et qui s'ignorent

Par la suite, j'ai vaguement essayé d'apprendre le japonais, mais j'ai vite été découragé par la masse énorme d'information à apprendre. La grammaire et la conjugaison ne ressemble à rien de connu dans nos langues latines, avec une structure complément - verbe - sujet(!). La plupart des noms propres s'écrivent en idéogrammes (kanjis). Il faut donc apprendre les mots presque un par un !
Voici des sites pour vous aider à apprendre le japonais : 
Depuis peu, les japonais ont commencé à parler d'eux, et à essayer de faire comprendre leur culture aux autres pays du Monde. Il faut savoir que leur consigne était pendant longtemps de ne rien dire sur soi et sur son pays à des étrangers.
Les seuls éléments qui nous ont fait connaître le pays étaient alors : les films de Akira Kurosawa ("Rashomon" , "Les sept Samouraïs",...), les livres de Mishima, les estampes japonaises, et la vision qu'en avaient les américains après la seconde guerre mondiale (les kamikazes, les geishas, les courbettes pour dire bonjour, etc...).
Depuis, les nippons avaient une réputation de drogués du travail, et les modèles d'entreprise gérés "à la japonaise" se sont exportés avec plus ou moins de succès. On se souvient aussi du mot malheureux d'Edith Cresson qui les comparait à des fourmis). Il y a eu aussi les dessins animés japonais, les jeux vidéo, qui ne nous en apprennent pas beaucoup plus sur leur culture. Ce n'est qu'au milieu des années 90 que nous sont parvenus des témoignages plus intimistes, des films de jeunes réalisateurs, ou ceux de Takeshi Kitano (plus connu dans son pays pour ses clowneries télévisées que pour "Sonatine", "Hana Bi" ou "l'été de Kikujiro"). Des télévisions étrangères on réussi à filmer des documentaires sur le malaise de la population vieillissante délaissée (la retraite n'existe quasiment pas), et le mal de vivre des jeunes (notamment le reportage de Jean-Jacques Beineix sur les otakus).
On doit certainement ce revirement à la recession économique qui a touché le pays à cette époque, et qui a mis fin à la sécurité de l'emploi. D'autres illusions de supériorité se sont effondrées en matière de sécurité intérieure, puisque jusqu'à l'évènement tragique de la secte Aum, le pays était considéré comme le plus sûr au Monde ; je fais référence à l'attentat au gaz sarin de la secte Aum dans le métro de Tokyo. Le tremblement de terre de Kobe, qui a fait 6000 morts, a prouvé également la vulnérabilité du pays du "zéro défaut"...



Concernant les plantes et les arbres remarquables du Japon, je dois dire que je me suis mis dans la tête de faire pousser des bambous, ce qui est particulièrement difficile dans un climat comme le nôtre. J'ai également bon espoir de réussir à faire pousser un Ginko Biloba (ou Ginko du Japon) car j'adore la forme de la feuillede cet arbre. Le site suivant donne des indications extrêmement utiles pour faire pousser cet arbre préhistorique !  http://www.xs4all.nl/~kwanten/
La croissance de cet arbre est très lente, mais je pense pouvoir planter un arbre d'ici 2 ans.
19/04/2009: J'ai fait pousser un Ginko qui va être planté bientôt ! Il n'est encore que dans un pot, mais il est à l'extérieur. Poussé depuis une graine, il a maintenant bientôt un mètre de haut.

Liens sur le Japon
http://www.france-japon.net un ensemble de liens intéressants sur le Japon
http://www.amb-japon.fr/ le site officiel de l'embassade du Japon en France
http://www.lejapon.org/ Un site très bien conçu mais un peu succint sur la vision du Japon dans notre pays
http://kyoto.japon.free.fr/ Un site sur la ville de Kyoto
 
 


mis à jour le